Micro tournée des micros – Partie 1

Que vous soyez en vacances, que vous ne puissiez plus attendre le Festibière de Québec ou que vous vous cherchiez une idée d’activité pour la fin de semaine, voici ce que je vous propose : une micro tournée des micros de la région de Québec! Armé de votre passeport #Jeboislocal disponible entre autre à La Place, partez à la chasse aux estampes (j’avoue que j’ai très hâte d’en avoir 10 pour gagner mon t-shirt gratuit!), mais surtout partez à la découverte des superbes bières artisanales brassées dans notre cour!

Ma micro tournée des micros de Québec, partie 1 :

Arrêt #1 : Microbrasserie des Beaux Prés

À environ trente minutes de Québec en voiture, la micro des Beaux Prés est un véritable lieu de pèlerinage pour tous les amateurs de bières qui souhaitent sortir des sentiers battus. Luc Boivin, anciennement chez Dieu du ciel!, y brasse des bières d’une grande qualité, notamment la Route 138, une double IPA bien balancée, la Sault-à-la-puce, leur berliner weisse et la 117, une California Common (une lager fermentée à haute température), un style qu’on a rarement la chance de goûter. Lors de ma visite je me suis contenté d’une palette de ces 3 dégustations, mais j’ai trop hâte d’y retourner juste pour me gâter avec un plus gros verre de 117, elle est franchement délicieuse!

 

Arrêt #2 : La Voie Maltée (succursale de Québec)

De retour en ville, un petit arrêt à la Voie Maltée. Cette institution du Saguenay-Lac-St-Jean a ouvert son resto-pub sur Pierre-Bertrand en 2013. J’ai profité d’une de mes rares visites pour essayer leurs bières lauréates des World Beer Awards, soit la Criminelle, un stout impérial, la Graincheuse, une belge forte ambrée et la Rabat-Joie, une blanche aux bleuets. Je dois avouer que je n’ai pas été particulièrement renversé par ces 3 bières… Semblerait que l’ambiance est incroyable à la micro originale de Jonquière, je lui donnerai donc une autre chance quand je serai de passage dans leur région! Si vous avez des recommandations de bière à me faire pour me réconcilier avec la Voie Maltée je suis preneur!

Arrêt #3 : Le Griendel

Situé en plein coeur de Saint-Sauveur, le Griendel est un des symboles les plus forts de la revitalisation de ce secteur populaire de la ville! Une gang de jeunes entrepreneurs qui se sont lancé le défi de brasser de la bonne bière tout en collaborant à la vie communautaire de leur quartier. Alors qu’ils fêteront leur 2e anniversaire cet automne, on peut dire que pour le moment, la mission est plus qu’accomplie! J’étais déjà un fan avant ma dernière visite et les 4 galopins que j’ai dégusté durant ma micro tournée n’ont fait qu’augmenter mon amour pour cette micro : la Teckel Bite, une Hopfenweiss parfaitement rafraîchissante, la Perspectives, une délicieuse American Pale Ale, la Fashion Victim, une IPA de seigle brassée en collabo avec les Grands Bois ? et la Dr. Jekyll, une solide Scotch Ale! Bref, un gros line-up de bières maison auquel s’ajoute des micros invitées incroyables comme Memphré, Dunham et Harricana qui ont souvent leurs produits sur les lignes du Griendel!

Arrêt #4 : L’Inox

Ma 4e estampe, je l’ai obtenue à l’Inox sur la Grande Allée. J’ai eu du mal à trouver plusieurs bières qui m’intéressaient, j’ai donc changé la palette de dégustation pour un simple verre, question d’en finir rapidement et passer à ma prochaine destination. Mon choix s’est arrêté sur leur bière saisonnière d’été, la Sacoche, une blanche au pamplemousse qui était bonne, sans plus.

Arrêt #5 : Sul’Side Bières & Burgers

Je me réservais une place où je n’étais jamais allé comme dernière destination, le Sul-Side, un petit resto qui sert des bières de micro d’un peu partout au Québec. Caché plus bas que le niveau de rue sur la Grande Allée, le restaurant propose une sélection de bières très intéressante. Un ajout qui fait du bien sur cette rue touristique où les bières commerciales sont reines. C’est donc avec trois petits “tasters” que j’ai testé leur menu : la Flambée 64 du Loup Rouge, une lager fumée, La Chose, une Scotch Ale IPA et l’Ours Noir, une Stout IPA Sour, les deux du Trou du Diable. Parmi les trois, la palme revient sans hésitation à l’Ours Noir, DÉ-LI-CIEUSE!

D’ici à la prochaine partie de ma tournée suivez ma #microtourneedesmicros sur mon instagram @jc_bilo!

Cheers!


Jean-Christophe Bilodeau, blogueur du Festibière!

Pour être au courant des nouveautés & exclusivités à propos du Festibière, inscrivez-vous maintenant à notre infolettre!

Nous serions très tristes, mais veuillez noter que vous pouvez vous désabonner en tout temps.